InternationalTurquie abonnés

Le Parlement européen alloue 10 milliards d’euros au développement de la "migration régulière"

10/07/2021

ARTICLE. Mercredi 7 juillet, le Parlement européen s'est doté d’un fonds "asile, migration et intégration" de 9,88 milliards d’euros pour soutenir les politiques d’asile et la "migration régulière".

 Le Parlement européen alloue 10 milliards d’euros au développement de la "migration régulière"

‘‘Pour que la solidarité soit au cœur de la politique en matière de migration et d’asile, nous avons besoin de ressources supplémentaires », annonce la rapporteur Tanja Fajon (Slovénie, du groupe S&D) ce 7 juillet au Parlement européen. Face à ce « constat », le Parlement et le Conseil se sont dotés d’une enveloppe de 9,88 milliards d’euros sur la période 2021-2027 pour soutenir l’intégration des ressortissants de pays tiers, renforcer la politique commune de l’UE en matière d’aide et développer la migration régulière.

Des précisions, apportées par le communiqué du Parlement, ajoutent que les fonds ont été adoptés pour « aider à gérer les flux migratoires, à faciliter l’intégration des ressortissants de pays tiers et à améliorer la gestion des frontières ».

Une situation inquiétante pour le Conseil européen

À la demande du Parlement, les fonds alloués devraient également viser à renforcer la solidarité et le partage des responsabilités entre États membres. Et parce qu’un bonheur n’arrive jamais seul, une seconde enveloppe de 6,24 milliards d’euros est également prévue pour assurer « la gestion des frontières extérieures » tout en « respectant les droits fondamentaux ». Il se donne pour objectif de contribuer à une politique « commune et harmonisée en matière de visas », et introduire « des mesures protectrices pour les personnes vulnérables arrivant en Europe », à en croire le communiqué.

Alors que le sommet de l’Union européenne s’était ouvert le 24 juin dernier, dont les conclusions délivrées par le Conseil soulignaient « l’évolution de la situation sur certaines routes suscite de vives inquiétudes et nécessite une vigilance constante et des mesures urgentes », les tentatives de franchissement des frontières de l’UE sont à la hausse par rapports à l’an passé. Le phénomène de rebondissement du fait des passages migratoires retardés pour cause de...

Contenu réservé aux abonnés

42 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+