Menu
international
Culture française
Réécriture de Molière : l’enfer et ses bonnes intentions Abonnés

ARTICLE. Molière serait daté, vieillot, trop compliqué à comprendre pour les jeunes d’aujourd’hui. Il s’agit donc de le réécrire pour l’adapter à nous. C’est du moins ce qu'a mis en place un centre international de théâtre, en partenariat avec la Comédie-Française.

Réécriture de Molière : l’enfer et ses bonnes intentions
Publié le 15 février 2021

Il fallait bien que son tour vienne. Molière, le représentant absolu de la langue française et de son plein esprit, subi à son tour les foudres progressistes de l’air du temps. En partenariat avec (avec la complicité de ?) la Comédie-Française, le centre International de Théâtre francophone, Drameducation, situé en Pologne, a lancé une vaste opération de réécriture de Molière. Tout ceci dans le cadre du programme « 10 sur 10 » visant chaque année à composer des pièces de dix pages avec dix personnages à l’attention des professeurs de français à l’international.

L’objectif est de renouveler l’œuvre de Molière pour la rendre plus accessible aux jeunes d’aujourd’hui, notamment ceux qui apprennent le français à travers le monde. C’est ainsi que...

0 commentaireCommenter