Menu
Nation
Politique
Le « risque » populiste en 2022 selon un think tank ultra-libéral Abonnés

ARTICLE. Dans sa nouvelle étude, le think tank très libéral Fondapol résume les grandes tendances de l’opinion publique française quant à sa propension à la « protestation électorale ». Il prédit un « risque populiste » important pour 2022.

Le « risque » populiste en 2022 selon un think tank ultra-libéral

Il est habituel, à l’approche des élections les plus importantes pour le pays, d’entendre les médias et les élus se mettre à plein régime pour brandir le risque du « populisme », de « l’extrême-droite » (ou de l’extrême gauche, mais c’est plus rare) voire carrément du « fascisme » pour tenter d’influencer l’opinion publique et de la raisonner pour rediriger les votes vers des partis traditionnels.

Un think tank d’extrême-centre

C’est bien dans cette perspective que s’inscrit la nouvelle étude de la Fondation pour l'innovation politique (ou Fondapol), think tank créé en 2004 par un conseiller de Jacques Chirac et considéré comme « très libéral » par le magazine lui-même libéral Challenges. Le très médiatique directeur de Fondapol, – et aussi...

commentaireCommenter

Nation