Menu
Nation
Justice
Faut-il réformer la prescription en matière pénale ? Abonnés

DÉBAT. Lundi, le procureur de Paris a annoncé que l’enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineur visant Olivier Duhamel a été classée sans suite pour « prescription ». Face à l’ampleur de ce qu’est devenue « l’affaire Duhamel », le principal intéressé avait reconnu avoir agressé sexuellement son beau-fils.

Faut-il réformer la prescription en matière pénale ?

L’affaire avait déclenché une vive émotion et une polémique immense, à Sciences Po ­­­­– où Olivier Duhamel était professeur – et dans l’ensemble de la société française. Dans son livre La Familia grande Camille Kouchner accusait, en janvier dernier, son beau-père d’actes d’inceste sur son beau-frère « Victor » Kouchner durant leur adolescence dans les années 1988 et 1989. Le parquet de Paris avait alors ouvert une enquête pour viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans. Entendu par la Brigade de protection des mineurs (BPM), Olivier Duhamel avait alors reconnu les faits selon l’AFP.

Le contexte juridique

Or, ce lundi 14 avril, le procureur de Paris Rémy Heitz a annoncé que les faits, remontant aux années...

commentaireCommenter