Menu
Région
Chroniques champêtres
Mouchoirs et torchons Abonnés

CHRONIQUE. Tout au long de l'été, notre camarade Jean-Paul Pelras nous incite, avec ces chroniques champêtres, à nous replonger dans ce flot de souvenirs qui font notre identité collective. Aujourd'hui, le rôle non négligeable des mouchoirs et des torchons.

Mouchoirs et torchons
Publié le 16 juillet 2021

Commençons par cette citation que nous devons à Gomez de la Serna, écrivain espagnol plus connu sous le nom de Ramon : « Les mouettes naissent des mouchoirs que l’on agite au départ du bateau » Et continuons avec celle-ci, un peu moins révérencieuse attribuée à Pierre Perret : « Le mouchoir, c’est un parc à huîtres » Deux formules qui désignent bien la polyvalence du bout de tissu en question utilisé comme sudarium pour se tamponner le front chez les Grecs, puis comme mucinium par les matrones romaines pour dégager le sinus. Précisons encore qu’au Japon il servait à essuyer le sabre et quelque organe masculin également célébré par l’auteur de La cage aux oiseaux

C’est le clergé qui adopta ensuite le mouchoir comme linge de messe alors...

commentaireCommenter