Menu
International
Taliban
Afghanistan : les talibans remercient la communauté internationale Abonnés

ARTICLE. Les talibans ont remercié ce mardi 14 septembre la communauté internationale, après une réunion d'urgence qui a permis de réunir près d’un milliard d’euros pour l'Afghanistan. La France, elle, compte mettre 100 millions d’euros sur la table…

Afghanistan : les talibans remercient la communauté internationale


À l’occasion d’une conférence internationale organisée ce lundi à Genève, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres a annoncé que la barre du milliard de dollars de promesses de dons pour l’Afghanistan a été franchie par la communauté internationale.

1 milliard d’euros de promesses de dons

« Nous remercions et saluons l'engagement du monde (...) et leur demandons de poursuivre leur aide à l'Afghanistan », a réagi Amir Khan Muttaqi, ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement taliban d’Afghanistan. S’il est encore impossible de savoir quelle somme sera réellement rassemblée, l’ONU prévoit une catastrophe humanitaire si les bailleurs n’honorent pas cette promesse estimée à 1,2 milliards de dollars – soit près d’un milliard d’euros.

À l’heure où le Programme alimentaire mondial (Pam) indique que 14 millions d’Afghans sont au bord de la famine, Antonio Guterres a mis en garde sur le fait que l’aide alimentaire pourrait manquer d’ici la fin du mois. Dans son discours d’ouverture, il estime que le peuple afghan vivait peut-être « l’heure la plus dangereuse », celle d’un « effondrement d’un pays tout entier ».

D’après les prédictions onusiennes, la quasi-totalité de la population afghane (97%) risque de basculer sous le seuil de pauvreté l'an prochain en l’absence de soutien, contre 72% aujourd'hui. Pour rappel, l’ONU avait déclaré avoir besoin de 606 millions de dollars (soit quelque 513 millions d’euros) pour être en mesure de préserver plusieurs millions d’Afghans d’une catastrophe humanitaire jusqu’à la fin de l’année.

« L’Amérique doit faire preuve de générosité »

Parmi les États donateurs, la France s’est engagée à débloquer 100 millions d’euros, contre la maigre somme de 64 millions pour les États-Unis. L’aide américaine aura de quoi dénoter avec les 2.000 milliards de dollars dépensés par le pays en vingt ans de conflit afghan. Si « l’Emirat islamique » promet de faire « de son mieux pour donner cette aide aux personnes dans le besoin de manière totalement transparente », le ministre des Affaires étrangères au sein du nouvel exécutif afghan exhorte les États-Unis à se montrer plus conciliants.

« L'Amérique est un grand pays, ils doivent faire preuve de générosité », a estimé M. Muttaqi, rappelant que le régime avait « aidé les États-Unis en facilitant [les] évacuations » de plus de 123.000 personnes du territoire fin août, lors d'un gigantesque pont aérien. « Mais au lieu de remerciements, ils parlent d'imposer des sanctions sur notre peuple » a déploré le chef de la diplomatie afghane.

commentaireCommenter

international

international
Arménie
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie Gratuit
La rédaction
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie

Michel Onfray et Stéphane Simon ont tenu à marquer à leur manière le triste anniversaire de la défaite des Arméniens de l’Artsakh (Haut-Karabakh). En répondant à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient, pour une table ronde consacrée au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ils ont pu converser avec Guy Teissier, député LR des Bouches du Rhône à l’origine de la reconnaissance du Haut-Karabakh par la France et François-Xavier Gicquel. L’occasion pour les fondateurs de Front Populaire de réitérer leur plein soutien à l’Arménie, engagée selon eux dans une « véritable guerre de civilisation ».