revue
Immigration
Immigration Abonnés
Immigration


L’intensification des flux migratoires provoque un inévitable questionnement des peuples sur leur avenir. En nos temps troublés, ce sont les populations d’accueil qui s’interrogent sur leur capacité à rester elles-mêmes ; mais ce sont de la même façon les populations immigrées qui se demandent comment elles pourront préserver leurs héritages dans une culture qui n’est pas la leur. La France traverse dès lors une grave crise d’identité. Année après année, les crispations deviennent de plus en plus évidentes.

L’immigration n’en est pas moins un phénomène très ancien, qui existait déjà durant l’Antiquité. Elle contribue au renouvellement des populations et enrichit leur culture. Mais le phénomène a pris un tour particulier lors des Trente Glorieuses : manquant de main-d’œuvre à bas coût, les gouvernements français successifs ont encouragé l’arrivée de ressortissants des anciennes colonies. Les politiques de regroupement familial ont encore renforcé le processus, notamment après le décret du Conseil d’État du 8 décembre 1978. La période récente marque ainsi deux différences majeures en comparaison des vagues d’immigration antérieures. D’abord, elle concerne des personnes issues d’un bassin civilisationnel très différent du nôtre, tant sur le plan des mœurs que de la religion ; et, depuis les chocs pétroliers de 1971 et 1973, elle s’inscrit dans un contexte socio-économique difficile, marqué par le déclin des vieilles nations industrielles européennes, alors que l’immigration prospérait surtout par le passé en période de faste économique.

La crise des migrants de 2014, consécutive aux conflits libyens et syriens, n’a fait qu’exacerber les tensions, au même titre que l’essor du terrorisme islamiste. Le mal-être couvait depuis longtemps, et l’on peut supposer qu’il ira en s’accroissant sous la poussée des inégalités planétaires, du réchauffement climatique et d’une natalité galopante dans les pays du tiers-monde. À titre d’exemple, la population africaine est estimée à 1,2 milliard d’habitants. Selon les...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

L’univers numérique prépare-t-il un monde meilleur ou le meilleur des mondes ?
L’univers numérique prépare-t-il un monde meilleur ou le meilleur des mondes ? Abonnés

Internet est le terrain de jeu de nombreux sites indépendants d’information, mais aussi de Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, ces firmes américaines surpuissantes surnommées GAFAM. Quelle société ce mélange de médias pique-bœufs et de géants de la Silicon Valley va-t-il produire ? Un monde meilleur ou le meilleur des mondes ?

4 commentaires
Mediapart et France 2 petites méthodes et grandes oreilles
Mediapart et France 2 petites méthodes et grandes oreilles Abonnés

Au nom d’une certaine idée de la justice, Edwy Plenel s’est fait une spécialité : publier sur son site Mediapart le contenu d'écoutes téléphoniques. Nombre de médias applaudissent cette violation du secret de l’instruction, France 2 en tête. Au secours, la médiapartisation des esprits est en marche !

0 commentaire