opinionsEmmanuel Macron

Macron et sa loi de l’emmerdement maximum : « c’est encore plus beau lorsque c’est inutile »

12/01/2022

OPINION. En fracturant inutilement la société, Emmanuel Macron entretient cyniquement une situation potentiellement explosive, sans laquelle il sait qu’il ne pourra pas se faire réélire.

Macron et sa loi de l’emmerdement maximum : « c’est encore plus beau lorsque c’est inutile »


Le président Emmanuel Macron a donc éclairé les Français : sa « stratégie » est « d’emmerder les non-vaccinés ». Interrogé sur cette expression triviale et vulgaire, surtout dans la bouche d’un président, le Premier ministre Jean Castex la défend devant Jean-Jacques Bourdin, le 6 janvier dernier, au prétexte qu’un autre président, Georges Pompidou, l’aurait utilisée avant lui : « Le mot “emmerder les Français”, dit-il,est dans la vie courante. Vous êtes suffisamment éclairés : petite touche historique, vous le savez très bien, c’est une formule, l’emploi du mot puisque c’est ce qui semble choquer, c’est une formule qu’avait employée le président Pompidou… ». Alors, si le président Pompidou l’a dit…

Sauf qu’il y a une triple usurpation dans les propos du Premier ministre, qui relèvent — on commence à être habitué — de trois grossiers mensonges. Le premier est que les propos rapportés de Georges Pompidou ont été prononcés en… 1966. À cette date, Pompidou n’était pas président, mais toujours Premier ministre : contrairement à ce qu’invoque Castex, aucun président ne s’est donc laissé aller à l’usage de ce type de grossièreté.

En second lieu, le mot a été prononcé devant un jeune chargé de mission à Matignon, répondant au nom de Jacques Chirac, qui lui soumettait une pile de décrets à signer — ils n’ont donc pas été prononcés en public avec l’intention de choquer le public pour faire un « buzz » comme on dit aujourd’hui, mais dans le secret du bureau du Premier ministre. La nuance n’est pas insignifiante, quand on connaît la personnalité fondamentalement clivante de Macron.

Enfin, et d’aucuns admettront que la différence est là aussi d’une sacrée taille, Pompidou faisait alors à Chirac injonction « d’arrêter » d’emmerder les Français : « Mais arrêtez donc d’emmerder les Français… Laissez-les...

Contenu disponible gratuitement

81 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi