Menu
Europe
Immigration
Immigration : Le Danemark fixe un plafond de 30 % de "non-occidentaux" par quartier d’ici 2031 Abonnés

DÉBAT. Au Danemark, la lutte contre l’immigration n’est pas un tabou politique. Le pays scandinave mène depuis 20 ans une politique stricte de contrôle des flux. Stratégie adaptée ou réponse excessive ? C’est le débat de ce dimanche.

Immigration : Le Danemark fixe un plafond de 30 % de "non-occidentaux" par quartier d’ici 2031

NB : Il est urgent de désacraliser le sujet de l’immigration. Retrouvez nos analyses, nos diagnostics et nos prescriptions dans notre nouveau numéro Front Populaire n°4 : Immigrations, éviter le naufrage.

Le Danemark défend l’assimilation. Souhaitant éviter l’augmentation du “risque de voir grandir une société parallèle religieuse et culturelle” évoquée par Kaare Dybvad Bek, ministre du logement, le Danemark s’apprête à élargir une loi déjà controversée. Mette Frederiksen, Première ministre social-démocrate, élue en 2019, souhaite ainsi que la part de la population d’origine "non-occidentale" dans les “quartiers” – anciennement nommés “ghettos” – ne dépasse pas 30 % d’ici dix ans.

Sont considérés “ghettos” les quartiers qui réunissent deux ...

commentaireCommenter