revue
Économie
L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne Abonnés

Du point de vue des élites européennes, l’immigration incontrôlée représente une aubaine permettant d’affaiblir le sentiment national au sein des États et de fluidifier le marché du travail. Seulement, comment faire passer la pilule ? Comment interdire toute objection ? Par l'argument éthique, pardi ! Sachant que l'effet devient imparable dès lors que l'on agite l'épouvantail hitlérien et le croque-mitaine colonial.

L'immigrationnisme, une ruse de la raison européenne

Depuis la crise des Gilets jaunes, le président de la République explique que l’immigration relève d’un tabou qu’il convient de briser. Le 10 décembre 2018, il faisait ainsi connaître son souhait de voir figurer ce sujet parmi les thèmes du grand débat national. Las. En dépit de cet appel à libérer la parole, sa plume est restée serve. La lettre qu’il a signée pour présenter le grand débat national commence prudemment par un rappel de principe sur la citoyenneté… Une citoyenneté réduite au « vivre ensemble ». Puis, la missive présidentielle égrène les articles de foi immigrationnistes. Le droit d’asile y est présenté comme une obligation « qui ne saurait être remise en cause ». La France y est dépeinte comme une terre ayant connu l’immigration...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire