Menu
revue
Société
De l'immigré au citoyen, les conditions d'une transmutation Abonnés

Par quel processus un immigré peut-il devenir un citoyen à part entière d’une société qui lui est au départ étrangère : pas seulement un Français de papiers à qui l’on a accordé des droits, mais un citoyen pleinement impliqué dans la vie de son pays d’adoption et prêt à le défendre s’il est menacé ?

De l'immigré au citoyen, les conditions d'une transmutation

Les débats font rage sur les conditions à remplir et de grands mots, à forte charge émotionnelle, sont brandis : assimilation, intégration et inclusion, en négligeant l’examen factuel des phénomènes qui entrent en jeu dans les trajectoires suivies par les immigrés. Il en résulte que les facteurs précis qui font durablement obstacle à la transmutation en citoyen de certains d’entre eux restent mal appréhendés. De ce fait, les pouvoirs publics maîtrisent mal les moyens qui pourraient être mis en œuvre pour favoriser une telle conversion. En fonction de leurs options idéologiques, certains mettront en avant un manque de volonté d’intégration de la part des immigrés, quand d’autres fustigeront l’insuffisance de l’accueil que leur réserve une soci...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Plaidoyer pour un (authentique) service public de l’énergie
Plaidoyer pour un (authentique) service public de l’énergie Abonnés

Fin connaisseur du métier de l’énergie, Philippe Boineau se méfie du discours creux, voir fallacieux, des fournisseurs privés de gaz et d’électricité qui se proclament “leaders de la transition environnementale”. Et défend le “Programme progressiste de l’énergie” (1) proposé par la CGT pour faire renaître un service public de l’énergie qui assumerait la nécessité du nucléaire et serait placé sous le contrôle du peuple souverain.

commentaire
Nucléaire et écologie: pourquoi ce n’est pas incompatible
Nucléaire et écologie: pourquoi ce n’est pas incompatible Abonnés

Loin des raccourcis et de croyances, Gérard Michel pose de la manière la plus scientifique possible la question de l’énergie nucléaire et sa place au cœur de notre civilisation techno-industrielle.

commentaire
Journal de l'anagramme
Journal de l'anagramme Abonnés

ANAGRAMME : n. f. du grec anagramma, renversement de lettres. Dans son journal de l’anagramme, l’écrivain Jacques Perry-Salkow, amoureux de la langue française, digne héritier de Georges Perec, nous propose de déconstruire les mots de l’actualité et de les reconstruire pour en révéler leur sens caché. Un exercice aussi diffifficile que jubilatoire.

commentaire