revue
Politique
Les enjeux sociaux de la souveraineté Abonnés

Être maître chez soi pour avoir les moyens d'y mener une politique sociale. Tel est aujourd’hui l’un des enjeux majeurs de la reconquête de la souveraineté, à rebours d’une mondialisation néolibérale qui brise les nations pour imposer la dérégulation capitaliste. En assumant clairement ce combat, la gauche ne renierait pas sa boussole internationaliste.

Les enjeux sociaux de la souveraineté


L’histoire du mouvement ouvrier a forcé le capitalisme à composer avec des conquêtes sociales auxquelles il résistait de toutes ses forces, et qui se sont inscrites graduellement dans les législations nationales, notamment en France. Les multinationales ont alors misé sur la géographie contre l’histoire, en délocalisant les productions afin de jouer sur l’inégal développement des droits sociaux dans le monde. Il s’agissait ainsi de faire baisser le coût du travail et de se soustraire aux régulations sociales. Cela s’appelle la mondialisation, sorte de tache d’huile à progression continue, infligeant la violence muette de la loi du plus fort en économie capitaliste. Désindustrialisation, chômage, emplois liquides et précaires, régression des...

commentaireCommenter

Vous aimerez aussi

Pour éviter le Munich civilisationnel
Pour éviter le Munich civilisationnel Abonnés

Le drame qui continue de se jouer dans le Caucase et qui voit l'Arménie, bastion chrétien en terre d'Islam, prise en tenaille par l'alliance turco-azérie augure du drame civilisationnel qui attend la France si rien n'est fait. L'édito de Stéphane Simon.

commentaire