cultureCharte

Front Populaire et Compagnie: Qui sommes-nous?

05/08/2020

Au lendemain du lancement de "Front Populaire et Compagnie", Michel Onfray donne sa définition du cap que cette association pourrait se fixer: la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, toute la déclaration, rien que la déclaration!

Front Populaire et Compagnie: Qui sommes-nous?

Éloge de la radicalité de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

A la question «Qui sommes-nous?», la plus grande partie de la presse a répondu, bien qu’elle n’ait jamais eu la revue entre les mains, un mois avant même qu’elle fut imprimée, ce qui était une performance éthique: des rouges-bruns, des fascistes, des antisémites, des nazis! Je fus même comparé à Jacques Doriot, un fasciste français qui a porté l’uniforme nazi sur le front de l’est. Pareil déchaînement de haine était tellement facile à prévoir que je l’avais annoncé dans mon premier éditorial écrit deux mois en amont; j’eus même un temps envie, sur le mode parodique, d’écrire l’article type que publierait cette engeance…

Avec pareils «journalistes», on ne s’étonnera pas que, selon le classement de Reporter sans frontières sur la liberté de la presse, la France soit passée en un an de la 32ème à la 36ème place, derrière le Ghana et la Namibie. Encore deux ans de cette présidence de la République et l’on jouera dans la même cour de récréation que la Corée du Nord!

Quel horrible forfait avions nous commis pour être assimilé à un nazi français? Qu’avions nous fait pour mériter ce qui relève de la diffamation la plus caractérisée? Nous avions tout simplement fait savoir que nous souhaitions rassembler les souverainistes de droite, de gauche, d’ailleurs et de nulle part. Nous n’avions en effet dit que cela, voilà donc ce qui posait problème.

Nombre de journalistes ont sciemment omis de préciser la véritable nature de notre projet en le réduisant à: rassembler les souverainistes de droite et de gauche, en oubliant d’ailleurs et de nulle part. Ce qui finissait toujours par se résumer à: rassembler les souverainistes d’extrême-droite puisque, pour eux, une gauche souverainiste est de droite, or la droite...

Contenu disponible gratuitement

96 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+