InternationalOTAN

À quoi joue la Finlande ?

OPINION. La Finlande a annoncé officiellement, dimanche, son intention de rejoindre l'Alliance atlantique. Cette candidature à l’entrée dans l’OTAN s’inscrit en rupture de la neutralité finlandaise issue de la Seconde Guerre mondiale et interroge sur les motivations réelles d’Helsinki.

À quoi joue la Finlande ?


Entre 1939 et 1944, la Finlande a été par deux fois en guerre contre son voisin soviétique. Tout d’abord le 30 novembre 1939, l’URSS de Staline a agressé la Finlande — guerre d’hiver — car elle refusait un ajustement de ses frontières en faveur des Soviétiques. Après une résistance héroïque de sa modeste armée, Helsinki finit par céder face à l’Armée rouge. C’est le traité de Moscou, signé le 13 mars 1940, qui règle une première fois la situation entre les deux pays en faveur de l’URSS qui occupe alors près de 10 % du territoire finlandais au nord de Leningrad. Quinze mois plus tard, le régime autoritaire finlandais se rapproche du IIIe Reich pour participer activement à l’opération « Barbarossa » afin de récupérer les territoires perdus à partir du 25 juin 1941. Pour la Finlande, commence alors la guerre dite de continuation.

Un lourd héritage historique

L’engagement de...

Contenu disponible gratuitement

87 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi

FP+