economieNéonicotinoïdesabonnés

Néonicotinoïdes : le coup de massue européen sur les betteraviers français

20/01/2023

ARTICLE. La justice européenne a fermé la porte à toute dérogation à l’interdiction des néonicotinoïdes, mettant tout un secteur en attente de solutions alternatives sur la sellette.

Néonicotinoïdes : le coup de massue européen sur les betteraviers français


Mise à jour du 24 janvier : Le gouvernement a finalement décidé de ne pas reconduire de dérogation pour les néonicotinoïdes. «On ne proposera pas une troisième année de dérogation sur l’enrobage  des semences de betterave aux néonicotinoïdes, c’est terminé», a expliqué le ministre de l'Agriculture Marc Fesneau ce lundi après-midi, après une réunion d’urgence avec des producteurs de betteraves.


La stratégie française stoppée en plein vol. Alors que le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau s'apprêtait à prolonger la dérogation française sur l’utilisation des néonicotinoïdes, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a jugé celle-ci illégale. « Ces mesures d'interdiction ont été adoptées pour garantir le niveau élevé de protection de la santé des animaux recherché au sein de l'Union », a justifié la Cour, obligeant les États membres à mettre fin sans délai auxdites dérogations. La mise sur le marché et l'utilisation de semences traitées avec des produits phytopharmaceutiques contenant cet insecticide étaient interdites depuis 2018 à...

Contenu réservé aux abonnés

79 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Chargement des commentaires...

Vous aimerez aussi