Analyses
Démocratie
La crise de nos démocraties contemporaines Abonnés

OPINION. Individualisme, omniprésence de l’État, déracinement… Les causes de notre incapacité à construire notre destin commun sont nombreuses.

La crise de nos démocraties contemporaines


Nos démocraties contemporaines sont en crise. L’héritage des Lumières a engendré des progrès considérables, comme les élections au suffrage universel, la séparation des pouvoirs, les progrès fulgurants de la médecine et de la science, la séparation de l’Église et de l’État, la laïcité, ou encore l’éclosion de droits sociaux. Mais les Lumières ont aussi fait naître les pires dictatures et un individualisme délétère pour nos démocraties.

En 1947, Churchill avait sans doute raison lorsqu’il déclara : « Beaucoup de formes de gouvernement ont été essayées, et seront testées dans ce monde de péché et de malheur. Personne ne prétend que la...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter