Nation
Communautarisme
« Alliance Citoyenne », une officine séparatiste implantée dans le monde politique Abonnés

ARTICLE. Canaliser les communautarismes pour peser dans le débat public : c’est la méthode d’« Alliance citoyenne ». À travers bon nombre de pétitions et d’actions coups de poing, l’association iséroise a réussi à imposer son idéologie auprès du maire de Grenoble Éric Piolle. En 2021, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait dénoncé les buts de l’association, biberonnée aux thèses wokes.

« Alliance Citoyenne », une officine séparatiste implantée dans le monde politique


« Alliance Citoyenne », ça ne vous dit peut-être rien. Cette association, réputée proche du maire de Grenoble Éric Piolle, a été fondée en 2012. Elle revendique environ 9500 membres et s’est implantée dans plusieurs villes, à Lyon, Toulouse ou encore Aubervilliers. Une enquête du Parisien publiée mardi 10 mai révèle comment cette association controversée s’est immiscée dans la politique française pour faire avancer son idéologie. Sur le papier, afin de combattre toutes les injustices via la convergence des luttes. Mais la mue communautariste entamée par l’association depuis...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter