Europe
Royaume-Uni
Brexit : le Royaume-Uni renoue avec le localisme Abonnés

ARTICLE. Une étude de l’association Make UK, qui représente les entreprises manufacturières britanniques, révèle que de nombreuses entreprises ont augmenté la proportion de leurs fournisseurs basés au Royaume-Uni. Un signe de plus que le Brexit n’a pas été la catastrophe annoncée. Bien au contraire.

Brexit : le Royaume-Uni renoue avec le localisme


La sortie de l’UE puis la crise du COVID-19 ont provoqué des changements importants dans les habitudes des entreprises britanniques. C’est ce qui ressort d’une étude, réalisée auprès de 130 décideurs d’entreprises manufacturières britanniques et publiée le 16 mai, de l’association Make UK.

Ainsi, depuis deux ans, « les entreprises ont augmenté leur nombre de fournisseurs pour avoir davantage d’options en cas de perturbations, et ces fournisseurs sont de plus en plus situés au Royaume-Uni et en Europe de l’ouest »,...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter