actualités
Commission européenne
Les cabinets de conseil à l’assaut de la technocratie européenne Abonnés

ARTICLE. Un rapport de la Cour des comptes européenne publié le jeudi 30 juin alerte sur les contrats conclus par la Commission avec les cabinets de conseil. Pointant du doigt le manque de transparence, le gendarme financier de l’UE attend des changements d’ici fin 2023.

Les cabinets de conseil à l’assaut de la technocratie européenne


Depuis le scandale McKinsey en France, les cabinets de conseil font l’objet de vives critiques. Cette fois-ci, c’est le gendarme européen qui met le doigt sur l’opacité des contrats conclus par la Commission européenne. Dans un rapport publié le 30 juin, la Cour des comptes européenne souligne le manque d’informations, de transparence et de suivi. « Nous sommes arrivés à la conclusion que la gestion, par la Commission, de son recours à des consultants externes ne permet pas de garantir une utilisation optimale des ressources ni de préserver pleinement ses intérêts », déplore-t-elle.

En analysant les sommes versées par la Commission afin de faire appel à des consultants externes, la Cour des comptes constate que les montants ne cessent de croitre. Entre 2017 et 2020, la Commission européenne a dépensé...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 1 juillet 2022
commentaireCommenter

Europe