Analyses
capitalisme
Les « démocraties » occidentales sont féodales Abonnés

OPINION. Crise après crise, le système prend l'eau. Pour notre abonné, les causes sont structurelles, et prennent racine dans l'organisation quasi-féodale du monde globalisé.

Les « démocraties » occidentales sont féodales


Dans notre économie, à chaque conflit social, à chaque restructuration, à chaque fusion-acquisition, les regards se tournent vers les dirigeants de l’entreprise et vers les pouvoirs publics. Les reproches fusent. Le méchant rapace état-major du groupe veut toujours plus de profits, toujours plus de licenciements, même s’il se mange un bras quand il a faim. Alors les pouvoirs publics doivent intervenir pour limiter la casse, attribuer des subventions éphémères qui permettront au groupe de survivre quelque temps avant de se relocaliser dans un autre pays moins cher puis encore moins cher par la suite. Les grèves accentuent la pression un instant mais bien souvent les mêmes acteurs se retrouvent au chômage ou en pseudo reconversion dans l’oubli général.

Il est très surprenant de constater avec quelle naïveté ces schémas sont analysés et...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter

Europe