Menu
region
Fonctionnaires
Fonction publique : Jean Castex annonce privilégier les départements

Les nouveaux postes créés dans la fonction publique seront répartis dans les départements de France plutôt qu’à Paris, selon le premier ministre Jean Castex. Effet d’annonce ou réponse aux Gilets jaunes ? 

Fonction publique : Jean Castex annonce privilégier les départements
Publié le 17 juillet 2020

Le premier ministre Jean Castex a fait état, mercredi 15 juillet, devant les députés, de sa volonté de voir les créations de postes de fonctionnaires réparties « dans les services départementaux de l’Etat » plutôt que « dans les administrations centrales. ». 

L’inégale répartition des services de l’Etat sur le territoire était l’un des problèmes majeurs mis en lumière par le mouvement des Gilets jaunes. Cette mobilisation avait déjà contribué à l’abandon, par le président de la République, de ses désastreuses promesses de campagne visant à la suppression de quelques 120.000 postes de fonctionnaires en cinq ans. 

Après notamment un moratoire sur les suppressions en milieux scolaires et hospitaliers faisant suite aux manifestations, cet objectif avait progressivement été revu à la baisse, jusqu’à n’atteindre « que » 13.000 postes à supprimer.

A défaut d'un nouvel acte de décentralisation, toujours promis mais jamais réalisé, cette décision pourrait inaugurer une phase de déconcentration — consistant à mieux doter le territoire en agents du pouvoir central. Quoi qu’en dise Jean Castex, il ne s’agit pas d’une « révolution », mais d’une maigre avancée dont il faudra, pour l’instant, se contenter. 

0 commentaireCommenter

international