Menu
International
Crise au Liban : état des lieux Abonnés

Quatre personnalités libanaises reviennent sur la profonde crise que traverse le pays du cèdre. Ils nous éclairent sur une situation dramatique touchant profondément tous les secteurs de la société. De quoi nous interpeller, tant les liens historiques tissés entre nos deux pays sont forts.

Crise au Liban : état des lieux

Lorsque George Naccache, fondateur de l’Orient, écrivait en 1949 que "deux négations ne font pas une nation" ou qu’il disait que le clientélisme conduirait ce pays à sa ruine, force est de constater que rien n’a changé aujourd’hui au Liban. Pourquoi ? C’est à cette éternelle question libanaise que Sibylle Rizk, Alexandre Najjar, Jean Riachi et Zeina Trad ont essayé de répondre.

Ces différents points de vue sont tous reliés à un centre de gravité, celui de la Nation Liban tournée ni vers l’Est ni vers l’Ouest, qui essaye de reprendre la barre du navire libanais.

Comment en est-on arrivé là ?

Alors que le Liban commémore son centenaire en 2020, le pays connaît depuis le 17 octobre de profondes remises en cause, une crise économique sans précé...

commentaireCommenter

international

international
Arménie
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie Gratuit
La rédaction
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie

Michel Onfray et Stéphane Simon ont tenu à marquer à leur manière le triste anniversaire de la défaite des Arméniens de l’Artsakh (Haut-Karabakh). En répondant à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient, pour une table ronde consacrée au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ils ont pu converser avec Guy Teissier, député LR des Bouches du Rhône à l’origine de la reconnaissance du Haut-Karabakh par la France et François-Xavier Gicquel. L’occasion pour les fondateurs de Front Populaire de réitérer leur plein soutien à l’Arménie, engagée selon eux dans une « véritable guerre de civilisation ».