Analyses
Energie
Voir que la production électronucléaire est sûre, propre et bon marché Abonnés

Certains commentaires suscités par mon article: « Transition énergétique: chronique d’une catastrophe annoncée », ont énoncé quelques contrevérités et approximations que je tiens à corriger dans l’intérêt des Français, mais aussi pour consolider la réputation de robustesse des contributions au débat public, que FP se doit impérativement d’acquérir.

Voir que la production électronucléaire est sûre, propre et bon marché

Certains commentaires suscités par mon article de Jeudi 13 août, « Transition énergétique: chronique d’une catastrophe annoncée », ont énoncé quelques contrevérités et approximations que je tiens à corriger dans l’intérêt des Français, mais aussi pour consolider la réputation de robustesse des contributions au débat public, que FP se doit impérativement d’acquérir.

La pédagogie développée ci-après porte sur les trois axes regroupant l’essentiels des préoccupations de nos compatriotes dangerosité du nucléaire, déchets-démantèlementset coûts.

Dangerosité du nucléaire

Pour ce thème, il me suffit de renvoyer le lecteur à l’article de Causeur, dont je suis l’auteur.

Déchets - démantèlement

Certes, l’entreposage en surface des déchets radioactifs se fait aujourd’hui dans des conditions de sécurité irréprochables, mais sa pérennisation abusive tendra à l’exposer à des bouleversements environnementaux, aux incertitudes sociétales et même à la malveillance fanatique.

Capacité de confinement du stockage géologique : un stockage géologique apparait comme un système robuste formé de plusieurs barrières superposées dont chacune a une capacité de protection et de rétention des radioéléments sur le très long terme. Des remparts technologiques successifs ont ainsi été disposés à environ 500 mètres de profondeur, sous une couche de roche argileuse vieille de 150 millions d’années, stable durant toute cette période, homogène et très peu perméable, constituant, à elle seule, une barrière quasi infranchissable : il faut 10 000 ans à une goutte d’eau pour se déplacer d’1 centimètre, dans cette roche.

Protection des populations à l’échelle géologique : Le stockage des déchets radioactifs à vie longue ne s’organise pas à l’échelle du temps humain mais à l’échelle du temps géologique. La matrice de verre dans laquelle sont confinés ces déchets, les conteneurs, la barrière ouvragée et la couche géologique organisent un confinement global dont la durée, mesurée en millénaires, couvre très largement celle de la dangerosité de ces déchets...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter