Nation
Extreme droite
L’extrême droite pour les nuls Abonnés

ARTICLE. Bien que toujours favorite dans les sondages, la Macronie n’a jamais été aussi proche de perdre son trône. À l’approche du premier tour de la présidentielle, la machine à diabolisation se met doucement en marche.

L’extrême droite pour les nuls


Jamais l’écart entre n’a été aussi faible entre Macron et Le Pen au second tour. Jamais depuis le début de la campagne, jamais depuis leur confrontation en 2017. Le dernier sondage Elabe pour BFM-TV et l’Express donne au président candidat un léger avantage de 52,5% contre 47,5% pour la présidente du Rassemblement national.

Allongement du départ à la retraite, versement du RSA sous conditions… De polémiques en coups d’épée dans l’eau et après une « lettre aux Français » expédiées la veille de la date limite du dépôt des candidatures, l’entrée en campagne d’Emmanuel Macron a été relativement chaotique. Son opposante de 2017 semble quant à elle limiter les prises de parole, limitant de ce fait les faux pas médiatiques.

Une telle dynamique a tout pour effrayer un gouvernement dont le chef a été donné gagnant dans toutes les enquêtes d’opinion depuis le début de la campagne. Alors ce jeudi, en déplacement à Fouras (Charente-Maritime), le président Macron s’est ingénié à mettre en scène – certes de façon moins outrancière que lors de sa visite à Oradour-sur-Glane dans l’entre-deux-tours de 2017 -, la menace que représenterait ce qu’il nomme « le tandem » Le...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 3 avril 2022
commentaireCommenter