Menu
region
Industrie
En Alsace, le succès d’un label qui encourage les entreprises à s’implanter dans la région

ARTICLE - Un label régional qui a pour objectif de promouvoir « l'excellence à l'alsacienne » connaît un succès grandissant. Une stratégie de développement territorial qui garantit la qualité des produits... et la création d'emplois de proximité.

En Alsace, le succès d’un label qui encourage les entreprises à s’implanter dans la région

Alors que la mention “made in France” est souvent accusée d’avoir des règle officielles trop laxistes car fondée sur la condition très floue de « dernière transformation substantielle » réalisée sur le territoire, des labels régionaux respectent eux des cahiers de charge draconiens. C’est le cas du label régional “Alsace Excellence”. Lancé en 2015 sous l'égide de l'Agence d'attractivité de l'Alsace, il s’occupe aujourd'hui de 66 entreprises, 6 fois plus qu’au démarrage et s’appuie sur trois piliers pour son “recrutement” : la performance économique, l’éthique sociale et sociétale, et la responsabilité environnementale. Pensée pour être la vitrine de la marque Alsace, qui elle s’occupe de valoriser près de 7 000 entreprises du territoire, le label connaît des conditions d'adhésion qui portent sur la qualité des produits, leur mode de fabrication, l'implication des entreprises adhérentes au niveau local et dans le réseau. Le label s’engage aussi à ne prendre sous son aile que des entreprises qui pratiquent la RSE (Responsabilité sociétale d’entreprise), la contribution des entreprises aux principes du développement durable.

Les entreprises candidates au label “Alsace Excellence” sont soumises à un audit externe avant de se voir attribuer le précieux label pour trois ans. Une fois le label délivré, un contrôle sur le long terme est mis en place, pour vérifier que les engagements de l’entreprise s’inscrivent dans la continuité. Et après trois ans, durant lesquels l’établissement s’engage à poursuivre sa dynamique et mettre en oeuvre les pistes de progrès décelées lors de l’audit, un audit de maintien de labellisation est réalisé par le label. Depuis le début de la crise de la Covid-19, le label s’est aussi engagé à soutenir encore davantage les entreprises alsaciennes, la pandémie ayant permis de pointer des sujets déjà importants pour le label tel que l'éloignement des fournisseurs et la disponibilité des matières premières.

Une idée de départ partie d’un constat simple : les exportations jouent un rôle essentiel dans l’économie alsacienne. 1ère région de France en terme d’exportation par habitant, 76% des exportations sont destinées aux marchés européens et 28% des exports alsaciens sont destinés à l’Allemagne, le plus grand partenaire commercial de l’Alsace. Les principaux exports sont des pièces automobiles, des produits pharmaceutiques et des produits chimiques. Plus de 60 entreprises nationales et internationales (Heineken, Columbia, Weleda, Bouygues Telecom, Braun, Duravit), attirées par l’attractivité et la richesse de l’Alsace se sont déjà installées dans la région et se trouvent sous l’égide du label régional.

Un label qui propose donc une vision du monde d’après, avec la volonté des entreprises de s’inscrire aux côtés des collectivités locales au cœur de leur territoire, dans le respect du capital humain, environnemental et qui prend en compte les questions de relocalisation et de circuits courts. Une solution pour soutenir l’emploi de proximité dans une période de crise où les plans sociaux s’enchaînent au niveau national pour produire toujours moins cher. D’autant plus que cette démarche répond à plusieurs critères d’achats particulièrement recherchés par le consommateur : l'éco-responsabilité, la traçabilité, l’origine de fabrication et la qualité.

0 commentaireCommenter