Nation
LAÏCITÉ
Laïcité : Modifions l'article premier de la constitution Abonnés

OPINION. Alors que la loi de 1905 n'est pas aussi claire qu'on le croit souvent sur une définition de la laïcité, il est grand temps d'en affirmer constitutionnellement les contours. C'est d'une grande refondation dont nous avons besoin.

Laïcité : Modifions l'article premier de la constitution

Emmanuel Macron n'en finit pas d'hésiter sur la façon de lutter contre le séparatisme. S'exprimant le 02 octobre 2020 depuis Les Mureaux, Emmanuel Macron a présenté un catalogue de mesures basiques sur le respect de la laïcité, dont on se demande bien pourquoi elles n'ont donc pas été prises depuis 2017 et qui seront comprises dans un projet de loi afin de lutter contre le ou les séparatismes, on ne sait plus, tellement la sémantique évolue régulièrement. L'actualité semble concerner quelques jours plus tard un futur projet de loi « renforçant la laïcité et les principes républicains ». L'angle d'attaque contre le séparatisme islamiste par la laïcité me paraît opportun et même essentiel, mais pas par des mesures cosmétiques donnant le sentiment que l'on ne fait que gagner du temps d'ici 2022.Alors que la loi de 1905 n'est pas aussi claire qu'on le croit souvent sur une définition de la laïcité, il est grand temps d'en affirmer constitutionnellement les contours. C'est d'une grande refondation dont nous avons besoin.

Les confusions d'Emmanuel Macron sur la laïcité et l'Islam

Les confusions et erreurs d'appréciation du locataire de l’Élysée ne sont pas récentes et sont basées sur une conception molle de la laïcité, absente de toute autorité. Comme si notre président avait peur d'imposer des règles de vie en communauté à l'islam en France de peur que les musulmans puissent prendre cela pour un rejet ou une exclusion. On a donc un Président qui a peur de son peuple. Cela mérite réflexion. Emmanuel Macron semble ignorer que la peur n'évite pas le danger. C'est vrai qu'il est encore jeune....

Sur le port du voile islamique, hijab et autre jilbab d'abord. Dans son discours d'octobre 2019 à la Réunion, sentant bien qu'il y a tout de même un problème, il a précisé que :...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter