Menu
nation
Gilets jaunes
Demain, tous Gilets jaunes ?!

OPINION. Un article en forme de tribune, pour remettre les pendules à l’heure au sujet du mouvement des Gilets jaunes.

Demain, tous Gilets jaunes ?!

« J’étais solidaire des Gilets Jaunes au début, mais c’est devenu n’importe quoi ! Toute cette violence, ces dégradations, … et sur les ronds-points, à la fin, il n’y avait plus que des paumés… »

« Comment ça ? Le gouvernement laisserait faire les blacks blocks tout casser et certains délinquants piller ? Non, je ne peux pas croire qu’ils puissent aller jusque là. Dans quel intérêt ?»

« J’aime bien Michel Onfray, mais je n’aime pas les Gilets jaunes » (1)

Combien d’entre nous avons entendu ce type de réflexion ?
Quand certains se sentent le devoir d’argumenter, d’autres se disent que ce n’est pas/plus la peine.

Vous avez une position critique envers les Gilets Jaunes, bien volontiers ! Mais faites l’effort svp de trouver des arguments plus crédibles que ceux que les medias vous ont greffés dans le cerveau.

Comment une partie de la population française peut-elle à ce point faire le choix de se maintenir dans l’ignorance ? Pourquoi tant de personnes répètent docilement ce que leur raconte la télé sans une once de réflexion ou remise en question ?

« La police a reçu des ordres extrêmement sévères à l'égard des Gilets jaunes et de la Manif pour tous, pas lors de manifs islamistes ! […] En 30 ans de métier, je n'ai jamais vu l'Arc de Triomphe déshabillé comme ça ! […]  Pour les blacks blocks, nous avions ordre de ne pas intervenir ! " (2) Etienne Policier.
Les actes de violences gratuites perpétrés par certains CRS et agents de la BAC ont été ignorés, camouflés, voire encouragés. Chaque personne, témoin de ses « débordements », peut en témoigner !
Tous les black blocks sont fichés (3) ! Le préfet de police peut donc s’il le souhaite les neutraliser, et ceci, tous les samedis ! « Délibérément (ou par ineptie), le gouvernement laisse donc agir les casseurs, voyous et anarchistes. Ce jeu dangereux revient au fond à opposer les deux catégories de la population ayant le plus besoin l'une de l'autre :
- les forces de l'ordre, issues du peuple et vivant en son sein,
- les Français modestes, les plus touchés par l'insécurité et rêvant d'un retour à l'ordre.
Gare à la réaction populaire, le jour où cette honteuse manigance éclatera au grand jour.
» (Xavier Raufer, criminologue) (4)

Nous vivons dans un pays où le ministre de l’Intérieur est capable d’affirmer : " Moi je ne connais aucun policier, aucun gendarme, qui ait attaqué des gilets jaunes " (Christophe Castaner) alors qu'il y a des centaines de vidéos et des milliers de témoignages qui prouvent le contraire. Emmanuel Macron n’est pas en reste ! « Ne parlez pas de répression, de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un État de droit. »…
Comment osent-ils ?

Les Gilets Jaunesseraient de méchants casseurs ? La police ne ferait que se défendre face à cette horde de sauvages ? Combien de personnes le croient encore ? Sont-elles « victimes » de dissonance cognitive (Quand ce que l’on voit vient en opposition frontale avec ce que l’on croit) ? ou font-elles preuves d’une parfaite mauvaise fois ?

" On vit quand même dans un pays dans lequel le gouvernement continue d'utiliser une grenade dont il sait, parce que c'est sa police qui lui dit, sa gendarmerie qui lui dit, qu'elle peut être mortelle. C'est quand même assez inquiétant sur la manière dont ce gouvernement entend traiter ses citoyens qui expriment une colère en manifestant. " (Raphael KEMPF, avocat au barreau de Paris) (5)

" Ce qui par contre nous semble extrêmement préoccupant aujourd'hui c'est le fait que des violences policières et recours excessifs à la force ne sont absolument pas pris en compte ni sanctionnés. Il y a une culture de l'impunité qui s'installe aussi dans le maintien de l'ordre et malheureusement, le grand risque est que cette impunité va générer de plus en plus de comportements soit déviant soit des comportements tout simplement pénalement répréhensibles. "
Nicolas Krameyer (Amnesty International France) (5)

Des dizaines d’actes violents, scandaleux tous les samedis ; combien d’hommes, de femmes, de gamin(e)s, personnes âgées se sont fait gazer, se prenaient des coups de matraque (certaines fois par derrière),  quand d’autres étaient tabassés par plusieurs agents. Combien de vidéos montrent des membres des forces de l’ordre se défouler sur une personne à terre ? Les médias ont montré le 100eme de ce qu’il se passait vraiment !

« … J'ai eu honte pour tous ces médias classiques qui n'ont eu de cesse que d'aller dans le sens de ce que je définis aujourd'hui comme la propagande d'État. La France mérite mieux que le pouvoir politique en place, les Gilets jaunes auront mis en lumière le carcan virtuel dans lequel nous sommes tous enfermés, soumis à un pouvoir qui ne tient plus que par la décomplexion de l'ultra-violence des forces de l'ordre, qui mutilent les manifestants avec un plaisir non dissimulé, qu'ils soient Gilets jaunes, infirmiers, ou même pompiers. » (6) Roobie

Quant aux atteintes répétées au droit de manifester, la déclaration de notre ex-ministre de l’Intérieur est éloquente : "Ceux qui appellent aux manifestations demain savent qu'il y aura de la violence, et donc ils ont leur part de responsabilité, que les choses soient claires. Au début, on pouvait dire oui mais il y a des gens qui sont venus dans le groupe et qui ont cassé, c'est pas nous, on porte pas ça. Demain je le dis, ceux qui viennent manifester dans des villes où il y a de la casse qui est annoncée savent qu'ils seront complices de ces manifestations. " (Christophe Castaner (5))
Vous n’êtes pas encore convaincus ?
« Arrestations de Gilets Jaunes : Amnesty International étrille le gouvernement » (7)
« Pouvons-nous encore manifester en toute liberté ? » Maxime Lledo (8)
« Gilets jaunes : les arrestations préventives continuent » Magali Le dissez(9)

Imaginons : toutes ces manifestations se passent dans le calme sans aucune violence ni dégradation. Avec un soutien entre 70% et 80% des Français ; combien de nouveaux manifestants seraient venus gonfler les rangs des Gilets Jaunes chaque samedi ?
Plusieurs millions de personnes descendent dans la rue dans toute la France pour manifester pacifiquement ! Insupportable pour un gouvernement ne souhaitant pas être contesté !

La violence et les dégradations ne servent qu’un seul intérêt : le pouvoir en place !
Malgré toutes les provocations et situations qui ont pour seul but d’entretenir ou déclencher cette violence : il ne faut pas y céder !
Tellement facile à écrire au chaud sur son canapé ! Beaucoup plus difficile à appliquer quand l’on se retrouve plongé au cœur d’une ambiance de guerre civile !

Vous ne voulez toujours pas le croire ? Venez le voir de vos propres yeux : « Un pays qui se tient sage » (6). Ce film, actuellement sur les écrans, pose la question de la légitimité de la Violence. A l’heure où les exploitants de salles de cinéma ont de réelles raisons de s’inquiéter pour leur avenir. Allez voir ce film ! C’est aussi un acte de résistance !  S’il a des spectateurs, il restera à l’affiche. (Le film « Demain » (10), aussi distribué dans très peu de salles, a fait salles combles pendants des mois !).

La très grande majorité des Gilets jaunes ne sont pas violents et n’ont jamais rien cassé ! Ceux qui ont basculé du coté obscur, ont tout de même un paquet de circonstances atténuantes.
Les Gilets jaunes, pour la plupart, travaillent ; ils sont employés, artisans, indépendants, fonctionnaires, parfois aussi des personnes sans emploi mais minoritaires. Tout le monde est le bienvenu ! On y rencontre absolument toutes les professions (rarement des hauts revenus), toutes les couleurs de peau. Des jeunes, des moins jeunes, beaucoup de retraités, des hommes, des femmes (souvent majoritaires pendant les Opés). Rares sont ceux qui revendiquent appartenir à un courant politique… c’est même un sujet très peu abordé… beaucoup ne votent plus ou votent par dépit, contre quelqu’un. Les Gilets jaunes sont juste un ensemble de personnes excédées qui, pour la plupart, n’avaient jamais manifesté de leur vie !
C’est un mouvement extraordinaire où « j’ai découvert, pour la première fois, ce que fraternité veut dire ! ». Vous avez déjà entendu cette phrase, devenue cliché, mais le dire et le vivre sont deux choses différentes. J’ai personnellement beaucoup de mal à l’exprimer sans une forte émotion !

Le mouvement des Gilets jaunes est historique aussi bien sur sa forme, son ampleur, sa durée, les résultats obtenus (même si on en attendait beaucoup plus) et le soutien qu’il a généré pendant si longtemps.
Il y aura un avant et un après Gilets jaunes!

Ce mouvement est multiforme, mais je crois pouvoir affirmer qu’au moins une chose caractérise tous les Gilets jaunes : nous avons découvert jusqu’où les médias et politiques sont prêts à aller pour défendre leur modèle (Eux aussi ne lâchent rien !), nous ne l’oublierons jamais !

Sur une forme ou sous une autre, ce mouvement repartira de plus belle. Une deuxième vague encore plus grande que la précédente !  Celle-là sera réelle ! Et ne pourra pas éternellement être retardée par des masques.
Il suffira juste d’une autre petite amorce, une autre grosse boulette (Marseille est un frémissement). Cette phase I était une première étape, un échauffement (sans vouloir minimiser aucunement l’implication et les sacrifices énormes faits par certains Gilets Jaunes).

Le Gilet jaune sur le tableau de bord et les coups de klaxon aux rondpoints, c’était sympa. La nourriture et les palettes… indispensables (un grand merci à tous !). Mais la prochaine fois, il va falloir être beaucoup plus nombreux… en action !
A ceux qui ne se sentent toujours pas de passer une nuit sur un rondpoint ou d’aller manifester… il y a tellement d’autres moyens de participer et d’entrer en résistance… même en restant sur son canapé !!...
La phase II prendra à coup sûr d’autres formes (11), peut-être même sans le gilet jaune… Nous devons fédérer plus largement ! Nous allons avoir besoin de toutes les bonnes volontés ! Nous devons nous y préparer, dès maintenant.

Vous êtes en quête d’actions ? Vous pouvez déjà commencer par :
- Aller au cinéma : « Un pays qui se tient sage ». (6)
- Acheter/louer un film  « Je Veux du Soleil » (12) « Demain » (10)
- Inviter des amis et semer des graines ! Il ne faut plus accepter ce conditionnement généralisé !
- Partager cet article.

Pour finir, je voulais vous présenter Marie, une Gilet jaune de la première heure, encore et toujours.
Marie possède une sorte d’aura. De ses beaux yeux bleus, elle vous regarde profondément, vous écoute attentivement, vous prend longuement dans ses bras… D’un optimisme communicatif, elle sait, d’un simple sourire vous transmettre tout son amour ; un amour inconditionnel pour la vie en général et les personnes qui ont la chance de la connaitre.
Le témoignage à découvrir sur Frontpopulaire.fr

(1) De mémoire : un commentaire sur FB sur un des articles de FP.

(2) Le témoignage sur les GJ commence à partir de la 3eme minute de la vidéo /Etienne (Policier) / Sud Radio (7/07/2020) 

(3) « "Black Blocs", émeutes... : analyses et diagnostics » Xavier Raufer / (04/2018) 

(4) « Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable »  Avec Xavier Raufer, Gérald Pandelon/ Atlantico  (06/12/2019)  

(5) « Gilets jaunes, une répression d'État » / Street press 

(6) Commentaire de Roobie sur le film « Un pays qui se tient sage » / Allo Ciné

(7) « Arrestations de Gilets jaunes : Amnesty International étrille le gouvernement » FP (29/09/2020) 

(8) « Pouvons-nous encore manifester en toute liberté ? » Maxime Lledo / FP(23/09/20) 

(9) « Gilets jaunes : les arrestations préventives continuent » Magali Le Dissez/ FP (19/09/2020) 

(10) « Demain » Cyril Dion, Mélanie Laurent 

(11) « Premier gouvernement Gilets Jaunes : « Nous avons créé un nouveau CNR » » FP/ (27/09/20) 

(12) « Je Veux du Soleil »  François Ruffin, Gilles Perret  

« France, quand la police dérape » Hugo Coignard / BRUT 

« Est-il vrai que seulement 10% des Français soutiennent les Gilets jaunes ?» Emma Donada/ Libération (13/09/2020) 

0 commentaireCommenter