Analyses
Terrorisme
"C'est pas ça, l'islam " Abonnés

OPINION. Le terrorisme des individus n'est qu'une partie du grand projet islamiste : la guérilla pour la conquête de la planète. Or, une nation ne peut lutter que si elle est soudée autour de la défense de son identité et de ses valeurs. C'est là que le bât blesse et ce combat autant culturel que politique ne fait que commencer.

"C'est pas ça, l'islam "

Boualem Sansal, lanceur d'alerte algérien nous prévient. Le terrorisme des individus n'est qu'une partie du grand projet islamiste : la guérilla pour la conquête de la planète. Il faut comprendre qu'il y a un islam qui n'est pas l'islam véritable mais une adaptation à la vie moderne occidentale, même s'il s'appuie sur quelques sourates du Coran : une foi personnelle, une relation à la transcendance, un respect de règles morales, et de quelques usages culturels (l'interdiction du porc, la circoncision des mâles, le ramadan, la prière dans l'intimité...). Mais il y a l'islam véritable, qui est à la fois politique et religieux, qui ne respecte pas les altérités, qui donne un statut d'inégalité aux femmes et aux autres religions, qui combat à mort l'athée et l'incroyant et qui est surtout prosélyte, jusqu'à la guerre sainte, le djihad. Cet islam qui est l'islam des origines et de l'histoire est une idéologie totalitaire qui s'appuie sur des groupes humains réceptifs à ce message qui les valorise et répare leurs blessures d'amour et de reconnaissance, à l'instar du nazisme, des fascismes, du stalinisme, du maoïsme ... Cet islam là doit être combattu avec fermeté car il mène une guerre de conquête. Malheureusement, ce combat est rendu difficile par les divisions, la complicité éventuelle avec l'ennemi, l'aveuglement et la peur. Or, une nation ne peut lutter que si elle est soudée autour de la défense de son identité et de ses valeurs. C'est là que le bât blesse et ce combat autant culturel que politique ne fait que commencer.

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter