Analyses
Planning familial
Planning familial : Bienvenue en Absurdie Abonnés

OPINION. Premier réseau associatif de service de santé sexuelle en France, le mouvement français pour le planning familial a toujours défendu les droits des femmes. Une époque révolue ? Une tribune de Céline Pina.

Planning familial : Bienvenue en Absurdie


Bienvenue en Absurdie. Après avoir défendu le voile et le burkini en mode promotion du sexisme inclusif, voilà que le Planning familial décide d’éliminer les femmes. Elles n’existent plus, remplacées par le terme : « personnes qui ont un utérus » et qui peuvent tomber « enceint.e ».

Pour avoir réagi aussi à ce type de stupidités, en rappelant que les « personnes avec un utérus » étaient des femmes, JK Rowling a subi une tempête d’insultes lui intimant de s’excuser auprès des militants transgenres (des hommes qui se sentent femmes dans leur tête tout en étant -et parfois en voulant rester- des hommes selon les critères biologiques). Elle a tenu bon et elle a eu raison.

Tout le monde a droit à ses névroses et si les trans veulent se sentir femme dans leur tête, personne ne les en empêche, mais pas au prix de la négation de l’existence des femmes.

Bref le Planning poursuit sa dérive. Après ses proximités avec les islamistes, problème toujours pas réglé, le voilà maintenant qui sombre dans l’idéologie « woke », autrement dit la mise en scène d’une indignation vertueuse pour mieux pratiquer la chasse à l’homme en toute bonne conscience et obtenir la mort sociale de ses cibles.

Cela commence toujours dans le cucul la pralinisme dégoulinant en mode « personnes qui ont un utérus » pour finir par accuser de tous les maux ceux qui réagissent face à tant de négation du réel.

D’ailleurs c’est souvent le but de ces provocations: amener les personnes à réagir puis les attaquer violemment jusqu’à demander leur tête, alors que pour ceux qui regardent, elles ont réagi à bon escient. Quand le grand public voit ainsi des personnes qu’il trouve logiques et nuancées, comme l’a été J K Rowling, subir un tel étrillage, il apprend...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter