Menu
europe
Santé
Importations alimentaires : la naïveté coupable de l’Europe Abonnés

ARTICLE. Le Sénat vient de rendre un rapport d’information sur les graines de sésame importées d’Inde qui avaient fait scandale en septembre 2020. Les sénateurs pointent l’excessive naïveté de l’Union Européenne et ses déficiences en matière de contrôles. Une candeur qui condamne à nouveau le dogme libre-échangiste et l’incompétence européenne.

Importations alimentaires : la naïveté coupable de l’Europe
Publié le 24 février 2021

Dans son rapport d’information sur “les retraits et les rappels de produits à base de graines de sésame importées d’Inde” le Sénat n’y va pas de la main morte vis à vis de l’Union Européenne : pour Laurent Duplomb et Sophie Primas, tous deux LR et porteur du document : “Est en cause la philosophie du système européen qui repose sur une confiance candide dans ses partenaires commerciaux (...) Or la confiance n’induit pas forcément la naïveté”. Une ingénuité qui explique en partie la crise des importations de sésame.

En septembre dernier, des résidus d’oxyde d’éthylène, substance active interdite, sont détectés sur les graines de sésame, en Belgique. Le taux sur ce produit importé d’Inde, principal exportateur pour l’Europe, est alors alarmant...

0 commentaireCommenter