Menu
Nation
LAÏCITÉ
Blasphème, signes religieux… dans les lycées, la défaite de la laïcité à la française Abonnés

ARTICLE. Un sondage Ifop commandé par la Licra révèle un rejet des lois « laïques » par une majorité de lycéens. Beaucoup d’entre eux voient en ces lois une manière de discriminer les musulmans. Mais loin d’être seulement une offensive des religions, ce rejet est aussi le résultat de la victoire de la vision anglo-saxonne de la laïcité.

Blasphème, signes religieux… dans les lycées, la défaite de la laïcité à la française

Une enquête de l’Ifop pour la Licra et Le Droit de Vivre menée auprès d’un échantillon représentatif d’un millier de lycéens a dévoilé ses résultats concernant la perception des lycéens de la laïcité. Ses résultats sont éloquents : « La population scolarisée dans le second cycle du second degré apparaît imprégnée d’une vision très "inclusive" de la laïcité dans laquelle celle-ci est assimilée au principe de neutralité de l’État tout en étant associée à une grande tolérance à l’égard des manifestations de religiosité dans l’espace scolaire (voile…) ».

D’abord, il faut noter que la façon de présenter l’étude en dit long sur l’avancée de la vision anglo-saxonne de la laïcité, de la religion, et de la race dans la société française. L’Ifop a interrog...

commentaireCommenter