Analyses
Racisme
Racismes : comment encore vivre ensemble ? Abonnés

OPINION. Antiracisme ? Police et État raciste ? Racisme systémique ? Dans ce texte, notre abonné dénonce l'instrumentalisation politique et l’hypocrisie autour du racisme. Cette communautarisation de notre société de plus en plus fragmentée menace notre capacité à vivre ensemble.

Racismes : comment encore vivre ensemble ?

Bien sûr qu’il y a du racisme dans la police. Les policiers sont racistes ? Évidemment. Il suffit d’entendre ce qui se dit portes closes dans les commissariats. Leur clientèle, ce sont des Arabes, des noirs, des roms. Des malfrats, des suspects, des mis en cause, des emmerdeurs en tout genre. C’est quoi ces pudeurs de gazelle effarouchée ? Et dans les familles arabes, qu’est-ce qu’on dit des blancs, des « Français » ? des juifs ? Le racisme, on ne s’en débarrassera pas. Il colle à la peau des êtres humains. Ceux qui ne le professent pas, c’est une question de chance. Des bons parents, des bonnes rencontres, des quartiers protégés, des yeux fermés aussi. Aux innocents les mains pleines. De préjugés, de dénis, de peur d’être méchant et réaliste.

La prétendue lutte antiraciste c’est de l’idéologie et l’idéologie ça sert à conquérir du pouvoir ou au moins de la reconnaissance. Je laisse à d’autres les chipotages infinis sur la définition du racisme. Je parle de ce que chacun voit, de ce que chacun sait, dans son for intérieur. Que le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme, c’est toujours la même chose. De la haine ou de la peur. Parfois les deux. Pour ceux qui ne font pas partie de ceux qui sont comme nous, qui nous ressemblent. La peau oui. Sa couleur mais aussi son comportement. Des habitudes. Tout ce qui sonne désagréablement à nos oreilles, fait mal à nos yeux, fait qu’on respire mal dans leur air.

Un mélange de réel et d’irréel, un peu de vrai, un peu de faux. De l’imaginaire, du ressenti et aussi du ressentiment. Quand on a fait un peu de psychologie, sauvage ou professionnelle, on connaît bien ces choses-là. Parfois, les moins racistes sont ceux qui ne s’aiment pas. Leur couleur, leur vie,...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter