Analyses
Crise Sanitaire
Un an avec le Covid : le temps d’un premier bilan Abonnés

EDITO. C’était il y a un an : la France se réveillait en guerre contre un ennemi invisible, le Covid 19. Elle se solde par une débâcle pour l’exécutif. Que retenir des tête-à-queue gouvernementaux dans ce long tunnel ? Si la gestion sanitaire de la France est un raté sans précédent, il reste des leçons à retenir et quelques espoirs à cultiver.

Un an avec le Covid : le temps d’un premier bilan

Il y a des bougies que l’on aimerait ne pas devoir souffler. Ce sont celles des anniversaires tristes, comme celui de nos « 1 an ». Tant de longs jours à bretter dans le vide contre le virus COVID19 : un an confinés, déconfinés, reconfinés, déconfinés, puis confinés une troisième fois doublé d’un couvre-feu. Quel bilan pour cette nuit sans fin débutée en vérité il y a un peu plus de 400 jours ?

Disons-le brutalement : l’équipe gouvernementale avec à sa tête son chef de « guerre », Emmanuel Macron, et son comité scientifique auto-proclamé, affiche des résultats très médiocres. Certains parlent d’amateurisme et ce n’est pas excessif, nous allons le voir méthodiquement. Seul l’arrosage à jets de miliards d’euros a atténué la détresse des victimes et des autres.

Le chef de nos armées sort en haillons de cette suite de batailles. C’est compréhensible : il n’a jamais eu de stratégie, ni fait les bons choix tactiques, ni encore mis à profit les moments de répit. Il s’est empêtré dans ses contradictions et sa feuille de route écrite à l’encre du « en même temps », réputée « pensée complexe », qui dissimule en fait un non-concept politique, un misérable cache-sexe d’une politique sans vitalité qui ne fixe pas de cap, pas d’horizon, se perd en voulant emprunter tous les chemins. Cette crise sanitaire sonne l’hallali d’un système, la débâcle.

Un peu plus d’un an plus tard, alors qu’Israël rouvre jusqu’à ses discothèques, que la Chine rit sans masque et sans peurs de nos faiblesses, que l’Angleterre, le Maroc comme le Chili montrent leur vitalité et leur capacité vaccinale bien supérieure à la nôtre, que 50 pays au moins se sortiront de l’ornière avant nous, la France, elle, en est encore à confiner, un à un, ses territoires... La...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter