actualités
Education nationale
Le niveau baisse-t-il dans le secondaire? Une prof remplaçante témoigne Abonnés

TRIBUNE. Le temps d'une vacation, Laure Bourdin a enseigné la musique dans un collège près du Mans. Elle y a découvert des élèves et des collègues revigorants. Mais également une administration déprimante... et un niveau scolaire en chute libre.

Je m'appelle Laure Bourdin. J'ai trente six ans et je suis cheffe de chœurs, ce qui, je l'ai appris à mon grand dam, s'avère être un métier "non essentiel". Cela me vaut donc une interdiction de travailler depuis douze longs mois. Au début, je me suis accommodée de la situation. D'un tempérament positif, j'ai voulu profiter de ce temps offert, de ce temps long qui permettait de déchiffrer de nouvelles partitions, de retrouver le goût de la course à pied et de me jeter à corps perdu dans des lectures toujours laissées de côté...

Je me suis adaptée, dans l'espoir qu'après quelques mois de parenthèse, la vie musicale reprendrait son cours.

Mais lorsqu'au mois d'octobre l'annonce du deuxième confinement a eu lieu, j'ai plongé dans un état de sidération.

Je n'entrais pas dans les cases qui permettaient d'obtenir les aides et j'étais arrivée au bout de mes économies avec ces six mois sans travail.

Il était temps de se réinventer.

J'ai appris à cette période que le collège voisin demeurait sans professeur de musique depuis le mois de septembre. Un peu contrainte et forcée, je m'y suis donc présentée dans un grand état de vulnérabilité et d'incertitude.

La rupture du délicat équilibre d'une vie d'artiste provinciale choisie génère un grand bouleversement et j'avoue que le métier de professeur de collège ne m'avait jamais fait rêver.

J'ai été reçue le lendemain de mon appel. La seule chose qui semblait importer était le diplôme universitaire de musicologue que j'avais obtenu quinze ans en amont: comme si cela pouvait être un gage de talent pédagogique!

Puis j'ai été parachutée dans la "fosse aux lions" dès le lundi suivant, sans la moindre préparation, sans aucun matériel (pas d'instrument à disposition, pas de piano, pas de projet en cours), sans contact avec le professeur remplacé,...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter