Menu
Nation
Service public
Comment l’État se ruine en sous-traitance inefficace Abonnés

ARTICLE. En 2020, l’État aurait dépensé 160 milliards d’euros pour financer sa sous-traitance. Soit l’équivalent du quart du budget de l’État. Une externalisation coûteuse, qui entraîne une perte des compétences, et qui met en péril la souveraineté de l’État.

Comment l’État se ruine en sous-traitance inefficace

160 milliards d’euros par an. Voilà le coût astronomique que représenterait désormais la note de la sous-traitance en France pour l’État. Ce chiffre est avancé par “Nos services publics”, collectif constitué d’une centaine “d’agents des services publics, fonctionnaires ou contractuels” qui participent “à la conception et à la mise en œuvre des politiques publiques de l’état”. Il a publié le mois dernier une note de 14 pages, intitulée “60 Md€ d’externalisation par an : comment la puissance publique sape sa capacité d’agir”. Le collectif pointe entre autres la perte cruciale de compétences au sein de l’État.

Les auteurs de la note expliquent comment les politiques publiques ont, petit à petit, guidées par le sacro-saint dogme libéral, externalis...

commentaireCommenter

Nation