Menu
Nation
Armée
L’état-major exige que les frondeurs anonymes quittent l’armée Abonnés

ARTICLE. Le lundi 10 mai, le chef d’état-major des armées, François Lecointre, a rédigé un courrier à l’attention de ses troupes. En résumé, que ceux-ci se taisent ou parlent à visage découvert. Et quittent l’armée. Une tentative de contenir la fronde qui couve au sein de l’armée après la publication de deux tribunes.

L’état-major exige que les frondeurs anonymes quittent l’armée

Décidément, la “grande muette” a perdu de son mutisme légendaire. Il y a eu les soldats majoritairement retraités et signataires de la première tribune polémique d’avril. Puis la seconde, concernant des soldats anonymes en exercice et portée à nouveau par Valeurs Actuelles. Face à cette contestation inédite, l’état-major peine à contenir ses rangs. Afin d’apaiser les tensions, le chef d’état-major des armées, François Lecointre, a envoyé un mail à tous les chefs (état-major, région, régiments, détachements France et outre-mer) le 10 mai.

Dehors, les contestataires !

Dans cette missive, François Lecointre accuse les différents signataires d’avoir “transgressé” leur obligation de réserve, par des prises de position “éminemment politiques”. Dans...

commentaireCommenter