Nation
PCF
Jean-Michel Aphatie pris en flagrant délit d’inculture Abonnés

ARTICLE. Dans l'émission Quotidien ce 6 avril, le journaliste politique Jean-Michel Aphatie a raillé Fabien Roussel, un « démagogue » selon lui. Il en a également profité pour moquer le slogan du candidat du PCF, « les jours heureux », ignorant manifestement le sens historique de cette formule.

Jean-Michel Aphatie pris en flagrant délit d’inculture


À force de donner des leçons de morales et de distribuer les bons et mauvais points à longueur de journée, arrive parfois ce moment où certains éditorialistes-commentateurs s’exposent à un retour de manivelle violent. Dernier exemple hier, sur le plateau de l’émission Quotidien (RMC): le journaliste politique Jean-Michel Aphatie a péché par arrogance, mais surtout, par ignorance. Invité par le présentateur Yann Barthès à décrire la campagne de chaque candidat, il a profité du micro tendu pour moquer – bien injustement – le candidat du PCF Fabien Roussel et son slogan de campagne « Les jours heureux », dont il ignorait manifestement la symbolique.

Il n’a pas caché son plaisir, lui, l’abonné aux plateaux qui ne cesse de critiquer avec une morgue tout assumée les hommes politiques qui n’ont pas le bon goût d’être sur sa maigre ligne idéologique. Sans surprise, sa bête noire Éric Zemmour, qu’il a qualifié de « dindon », en a fait les frais. Philippe Poutou (NPA) a quant à lui eu droit à l’étiquette « touriste », Emmanuel Macron est « lunaire » (il s’en sort plutôt bien) et Valérie Pécresse est un « modèle de naufrage ». Quand vient le tour de Fabien Roussel, Jean-Michel Aphatie se lâche : « Fabien Roussel ? J’adore ». Et d’insister : « Je n’ai jamais vu un démagogue aussi décomplexé ».

Aphatie raille : « Moi je peux vous peindre tout le studio en rose et vous dire que tout va bien. Mais si ce n’est pas la réalité, vous allez très vite vous en apercevoir. » « C’est la démagogie la plus absolue », poursuit-il, évoquant la mise en avant de la gastronomie française par le candidat PCF, avant de finir sur une note plus politique : « il va faire beaucoup de voix. D’ailleurs, c’est...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Publié le 7 avril 2022
commentaireCommenter