Menu
Nation
Justice
La police doit-elle avoir un droit de regard sur la justice ? Abonnés

DÉBAT. Lors du rassemblement citoyen en soutien aux forces de l’ordre, le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a estimé que la police devait avoir un « droit de regard » sur les décisions de justice. Êtes-vous d’accord avec lui ? C’est le débat de ce dimanche.

La police doit-elle avoir un droit de regard sur la justice ?

C’est une petite phrase qui a fait l’effet d’une bombe dans les médias et sur les réseaux sociaux. Olivier Faure, lors du rassemblement citoyen en soutien aux forces de l’ordre, a lâché devant des caméras que la police devait avoir un « droit de regard » sur les décisions de justice.

Une expression qui scandalise

De quoi susciter la colère de nombreuses politiques et internautes. Olivier Faure, désavoué par son camp et par la frange gauche du spectre politique fait marche arrière : « Je veux être clair. Mon expression « droit de regard » de la police était malheureuse. La démocratie fonctionne avec des institutions où le rôle de chacun est défini, et les pouvoirs séparés. Jamais je ne transigerai avec ces principes. »Trop tard, le mal est fait...

commentaireCommenter