Menu
Nation
Cnews
LREM cherche-t-il à museler Éric Zemmour et l’opposition ? Abonnés

ARTICLE. Un eurodéputé LREM, proche d’Emmanuel Macron, veut décompter le temps de parole des éditorialistes trop “engagés”. Eric Zemmour est spécifiquement visé. Mais pourquoi lui, et non d’autres éditorialistes comme ceux de France Inter ? Une initiative malheureuse et pas tellement démocratique.

LREM cherche-t-il à museler Éric Zemmour et l’opposition ?

Pour l’ancien conseiller politique du président et désormais eurodéputé, Stéphane Séjourné, il faudrait désormais que le temps de parole d’Éric Zemmour dans les médias audiovisuels soit décompté politiquement. “On ne sait pas si Éric Zemmour est dans le champ politique, s’il va se présenter à une élection, s’il fait campagne pour quelqu’un”, a-t-il expliqué en interview au journal L’Opinion. Une raison pour lui de s’interroger : “La logique d’une frontière grise est de se demander si ce temps de parole n’est pas un temps de parole politique”. Pour l’eurodéputé, c’est clair: “Ceux qui regardent ces émissions voient bien que ce temps de parole va au-delà (…) Il faut ouvrir ce débat”. Une attaque en règle contre la liberté d’expression et la libert...

commentaireCommenter