Menu
Nation
Sondage
Faut-il interdire les sondages avant les élections ? Abonnés

DÉBAT. Nous sommes en permanence bombardés de sondages. De semaine en semaine, de jour en jour, le moindre frémissement d’un pourcentage d’intention de votes pour la prochaine élection est scruté à la loupe par la presse. Au point d’influencer nos comportements électoraux ? C’est le débat de ce dimanche.

Faut-il interdire les sondages avant les élections ?

Mesure neutre, scientifique, liberté de recevoir et de communiquer des informations, ou orientation de l’opinion publique ? Malheureusement sans doute les deux à la fois. Les sondages électoraux – ou sondages d’opinion – sont la source de débats virulents sur le plan tant politique que juridique. Leur importance toujours grandissante a même mené à la création, en 1977, d’un organisme public chargé de les encadrer : la Commission des sondages.

Des sondages, encore des sondages

Dans son dernier rapport en date, la Commission des sondages souligne l’inflation du nombre de sondages depuis 1981. En particulier, en ce qui concerne les élections présidentielles de 2002, 2007 et 2012, la Commission dénombre respectivement 193, 293 et 409 sondages d...

commentaireCommenter

Nation