Menu
Nation
Consommation
Les députés cèdent aux lobbys et taxent les smartphones reconditionnés Abonnés

ARTICLE. Les députés ont voté la taxation des portables reconditionnés. Une décision aussi anti-écologique qu’antisociale qui vise tout particulièrement les classes défavorisées. Entre les lobbys et les citoyens, l’Assemblée a choisi les nantis.

Les députés cèdent aux lobbys et taxent les smartphones reconditionnés

Décidément, la porosité entre le Parlement et les lobbys n’a rien d’une chimère. Illustration : le 10 juin, l’Assemblée nationale a adopté la redevance sur les smartphones reconditionnés. Une décision inscrite dans le cadre du projet de loi “visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique”, et qui ne manque pas de poser un certain nombre de problèmes, les députés ayant sciemment préféré favoriser les lobbys (notamment ceux des artistes), au détriment des ménages les plus défavorisés. Lesquels devront désormais s’acquitter d’une taxe qui oscillerait entre 8€40 et 9€10 par appareil.

"Les lobbys des télécoms, des grands acteurs du numérique sont parfois qualifiés de puissants. J’ai pu mesurer qu’ils sont des enfants de chœur. Jamais...

commentaireCommenter