Menu
Nation
Armée
Ce que la démission du général Lecointre dit de la France Abonnés

ARTICLE. En annonçant sa démission prochaine, le chef d’État-Major des armées François Lecointre inflige à Emmanuel Macron la deuxième crise militaire de son quinquennat… bien qu’il se défende de toute dissension avec le Président de la République.

Ce que la démission du général Lecointre dit de la France

3 ans et 329 jours. C’est la durée de la mission du Général François Lecointre à la tête de l’état-major des armées. Dimanche 13 juin, le général d’armée a annoncé qu’il quitterait ses fonctions après les célébrations du 14 juillet prochain, annonce faite de concert avec l’Élysée, qui a déclaré dans un communiqué : « Le président de la République tient à saluer en lui le grand soldat, le chef militaire et le serviteur de l'État. »

Le général François Lecointre a eu une carrière militaire bien remplie. Après Saint-Cyr, l’officier d’infanterie de marine a servi dans le Golfe, en Côte-d’Ivoire, au Rwanda, en Somalie ou au Mali. Mais c’est surtout lors du combat du pont de Vrbanja, pendant la guerre de Bosnie, que François Lecointre s’est illustr...

commentaireCommenter