Menu
Nation
EDF
Les syndicats toujours vent debout contre le démantèlement d’EDF Abonnés

ARTICLE. Les salariés d’EDF, accompagnés de la CGT, ont manifesté cette semaine à Paris contre la privatisation du service public. Dans le collimateur des manifestants, le projet Hercule, qui vise à scinder EDF en trois entités distinctes. Un projet qui ne satisfait personne et pour lequel le président Macron devra trancher.

Les syndicats toujours vent debout contre le démantèlement d’EDF

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis le mardi 22 juin à Paris dans le cadre d’une manifestation organisée par les salariés d’EDF, d’Engie, mais également des fédérations CGT des cheminots, du service public ou du spectacle. Une mobilisation contre la privatisation du service public et plus particulièrement contre le projet Hercule initié en 2018, et rebaptisé depuis Grand EDF. Un projet qui vise à séparer EDF en trois entités distinctes (hydraulique, nucléaire et énergies vertes).

« Nous bataillons depuis plus de 2 ans maintenant, pour expliquer qu’il s’agit de l’une (le projet Hercule) des pires solutions pour le secteur de l’énergie français », explique Maud Mathieu Chaigneau, déléguée syndicale CGT EDF SA. Pour Frédéric Bonnet...

commentaireCommenter