Nation
Macronie
Le préfet Didier Lallement, commandeur de la Légion d’honneur Abonnés

ARTICLE. Mercredi 14 juillet, le préfet de police de Paris Didier Lallement a été promu au grade de commandeur de la Légion d’honneur. Grand artisan de la répression des Gilets jaunes, le haut fonctionnaire est pourtant une personnalité particulièrement contestée et impopulaire.

Le préfet Didier Lallement, commandeur de la Légion d’honneur

Nommé préfet de Paris depuis le 21 mars 2019 pour contenir le mouvement des gilets jaunes, Didier Lallement a enfin vu son zèle récompensé. Le mercredi 14 juillet, le haut fonctionnaire faisait en effet partie de la promotion 2021 de la Légion d’honneur. Au total, 467 heureux bénéficiaires de la médaille, dont Didier Lallement qui a intégré la liste des 17 élevés au grade de commandeur. Il a fallu qu’un ministre constitue un dossier qui soit ensuite validé par le conseil de l'ordre de la Légion d'honneur et, enfin, soumis à l’accord du président de la République.

Assez logiquement, sitôt publiée au Journal officiel, cette nomination a déclenché un tollé. Car l’actuel préfet de police de Paris souffre d’une réputation qui en a fait l’un des ...

Publié le 15 juillet 2021
commentaireCommenter

Europe