Menu
International
Espionnage
Pegasus : comprendre le scandale mondial d’espionnage en trois questions Abonnés

ARTICLE. Une enquête publiée par un consortium de 17 médias a révélé que le logiciel de l’entreprise NSO Group a permis d’espionner des journalistes, des avocats ainsi que des personnalités politiques -dont des Français. Au cœur de ce scandale, une « dizaine de gouvernements » sont soupçonnés, dont celui de Viktor Orban en Hongrie.

Pegasus : comprendre le scandale mondial d’espionnage en trois questions

Jamais un cheval de Troie n’aura aussi bien porté son nom. Baptisé Pegasus, le logiciel mis au point par l’entreprise israélienne NSO Group a permis à des agences gouvernementales d’espionner journalistes, militants et opposants du monde entier, d’après une enquête publiée ce dimanche par différents médias dont Le Monde. Elle renforce les soupçons pesant de longue date sur cette société, régulièrement accusée de faire le jeu de régimes autoritaires. L’occasion pour Front Populaire de revenir sur le plus gros scandale d’espionnage de la décennie en trois questions.

Qu’est-ce que le logiciel Pegasus ?

Fondée en 2011 au nord de Tel-Aviv, l’entreprise a commercialisé un logiciel espion qui, introduit dans un smartphone, permet d’en récupérer les...

commentaireCommenter

Nation