Menu
Europe
Souveraineté
La Pologne et la Hongrie, dans la ligne de mire de Bruxelles Abonnés

ARTICLE. Un conflit judiciaire de haute intensité oppose la Pologne à l’UE. En cause, la réticence du pays du Premier ministre Mateusz Morawiecki à reconnaître la primauté du droit de l’UE sur son droit national. En réponse, Bruxelles menace de la sanctionner financièrement, tout comme elle pourrait le faire pour la Hongrie de Viktor Orban…

La Pologne et la Hongrie, dans la ligne de mire de Bruxelles

Une fois encore, la Pologne et la Hongrie sont dans le collimateur de Bruxelles – à croire qu’elles en sont devenues les cibles privilégiées. Le mardi 20 juillet, la Commission européenne publiait ainsi la deuxième édition de son “rapport annuel sur l’État de droit dans l’UE", document résolument à charge contre les deux pays du groupe de Visegrad, coupables aux yeux de Bruxelles de mener une politique hostile à ses principes. Comprenez : hostile à l’indépendance de la justice, à la liberté de la presse ainsi qu’aux mouvements LGBT. Ce document pourrait servir d’arme à l’Union européenne en cas de sanction financière décidée à l’encontre de Varsovie ou Budapest.

La justice polonaise contre la CJUE

La Pologne a entamé un bras de fer judiciaire...

commentaireCommenter