Analyses
Cinéma
"Drunk" : l’alcool, réconfort de l’homme moderne Abonnés

OPINION. Dans le film Drunk sorti en 2020, le danois Thomas Vinterberg interroge la place de l’alcool dans l’Europe actuelle. Entre euphorie et débauche, c’est finalement le désarroi civilisationnel que le réalisateur questionne.

"Drunk" : l’alcool, réconfort de l’homme moderne

Après avoir bu d’une traite une flasque de vodka, un professeur d’histoire revient devant ses élèves pour leur raconter la Seconde Guerre mondiale, l’œil rieur. C’est une des scènes emblématiques du dernier film de Thomas Vinterberg, Drunk, qui croule désormais sous les récompenses, en Europe comme aux États-Unis. Le réalisateur danois avait déjà connu un grand succès avec les films Festen (1998) et La chasse (2012). Loin de tomber dans la provocation inutile comme aime à le faire son concitoyen Lars Von Trier, ce dernier s’attaque à des sujets délicats tels que le poids du politiquement correct dans les sociétés policées du nord de l’Europe. La dernière cible du réalisateur : l’alcool, dans un monde gagné par la promotion d’une vie saine qui délaisse volontiers le verre de vin du midi pour un jus détox vitaminé.

La solitude de l’homme moderne

Quatre amis professeurs mènent une vie apparemment paisible dans des maisons de bois sans étage, meublées selon le design nordique. Dès les premières scènes pourtant, le décor est posé. Le film suit en particulier l’histoire de Martin, interprété par Mads Mikkelsen, un professeur d’histoire qui ne sait plus s’adresser aux jeunes générations dont l’écran est devenu le premier interlocuteur, que ce soit ses élèves ou même ses propres enfants. Son métier ne semble plus lui donner la moindre satisfaction dans la mesure où il ne parvient pas à transmettre. Son couple est ravagé par les horaires différents avec une femme infirmière qu’il croise quelques minutes le soir avant qu’elle ne parte à l’hôpital. Lors de l’anniversaire de l’un de ses amis, une simple bouteille de vin suffit à ouvrir les blessures trop longtemps enfouies.

Suivant les conseils d’un philosophe norvégien qui prétend que le bon fonctionnement du corps nécessite une consommation constante d’alcool, les quatre amis se lancent...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter