Menu
Nation
Autoroute
Pour Bruno Le Maire, nationaliser les autoroutes relèverait du « désert des idées » Abonnés

ARTICLE. Alors que plusieurs candidats à la présidentielle proposent dans leur programme la nationalisation des autoroutes, Bruno Le Maire s’insurge. Pour le ministre de l’Économie, ce serait la signification du « désert des idées » qui frapperait l’opposition.

Pour Bruno Le Maire, nationaliser les autoroutes relèverait du « désert des idées »


Lundi 13 septembre sur LCI, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a qualifié les propositions de nationalisation de « désert des idées ». Une réponse cinglante de la part du ministre à destination de l’opposition qui semble — pour partie — s’être saisie de ce sujet. Il a rappelé que « si on attend dix ou quinze ans » les concessions arriveront à échéance. Le coût d’une nationalisation serait, selon le ministre, évalué à hauteur de « 40 milliards d’euros ». Si l’État attendait patiemment, il pourrait récupérer la gestion de ses autoroutes pour « zéro euro ».

Pourtant, ils commencent à être nombreux, à prêcher dans le « désert » évoqué par Bruno Le Maire. Marine Le Pen (RN) y est favorable, mais elle n’est pas la seule. Fabien Roussel (PCF...

commentaireCommenter

international

international
Arménie
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie Gratuit
La rédaction
A Marseille, Michel Onfray et Stéphane Simon s’engagent à nouveau pour l'Arménie

Michel Onfray et Stéphane Simon ont tenu à marquer à leur manière le triste anniversaire de la défaite des Arméniens de l’Artsakh (Haut-Karabakh). En répondant à l’invitation de SOS Chrétiens d’Orient, pour une table ronde consacrée au conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, ils ont pu converser avec Guy Teissier, député LR des Bouches du Rhône à l’origine de la reconnaissance du Haut-Karabakh par la France et François-Xavier Gicquel. L’occasion pour les fondateurs de Front Populaire de réitérer leur plein soutien à l’Arménie, engagée selon eux dans une « véritable guerre de civilisation ».