Nation
EELV
Ces petites phrases de Sandrine Rousseau… Abonnés

ARTICLE. Qualifiée au second tour des primaires écologistes et peut-être candidate d’EELV aux présidentielles, l’« éco-féministe » et « radicale » assumée Sandrine Rousseau a multiplié les sorties polémiques ces derniers mois. Compilation.

Ces petites phrases de Sandrine Rousseau…


Premier coup de force, à l’occasion des journées d’été d’EELV le 26 août dernier. Sandrine Rousseau rêve de « transformer » radicalement notre société pour mettre fin à un « système de domination » qui viserait certaines catégories oppressées : « L’idée c’est d’en finir avec cette espèce de triptyque qui est au fondement de notre société actuelle : prendre, utiliser, jeter ». « Notre société capitaliste est oppressive et se nourrit de trois prédations : le corps des personnes noires, le corps des femmes, et la nature », car « l’esclavage a été inventé pour enrichir les Occidentaux ». Contre cela, elle préconise « 1 milliard d’euros minimum sur la protection des femmes », qui « subissent des violences depuis des siècles » ainsi qu’un « gouvernement paritaire ».

Au sujet de l’écologie (car nous parlons tout de même d’une femme politique « écolo »), Sandrine Rousseau voudrait nous sortir à la fois du nucléaire… et des énergies fortement carbonées : « Il nous faut diminuer de 80% les émissions de Co2 d’ici 2030 pour être tranquilles. Dans notre société tout se paye, sauf le carbone ». « Je propose aussi la sortie du nucléaire d’ici 2050 maximum, et nous fonctionneront ensuite avec un mix énergétique complètement renouvelable ». Elle pense aussi qu’il n’y a « pas de raisons en France » pour garder ouvertes les lignes aériennes intérieures et que « les SUV devraient être interdits », étant un « objet dangereux » écologiquement. ». La voiture en général serait un objet « individualiste » qu’il faudra rendre « collectif » et c’est à l’État d’ « intervenir sur le prix du carbone ».

L’économiste (oui, elle est économiste) se dit favorable à une « décroissance massive des biens et ressources que nous consommons » et...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

Publié le 26 septembre 2021
commentaireCommenter