Nation
Souverainisme
Les jeunes de "Debout La France" quittent Nicolas Dupont-Aignan pour rejoindre Éric Zemmour Abonnés

ARTICLE. Constatant qu’il « n’accédera pas au second tour » de l’élection présidentielle, une partie du Bureau national de « Debout les jeunes » menée par leur président et vice-président, a décidé de rejoindre Éric Zemmour, le « seul », selon eux, « à pouvoir incarner l’alternative ».

Les jeunes de "Debout La France" quittent Nicolas Dupont-Aignan pour rejoindre Éric Zemmour


Dans une tribune publiée sur le site de Valeurs Actuelles le 1er octobre 2021, Marian de Gueiffier et Guillaume de Chilly, respectivement président et vice-président de Debout les Jeunes (le mouvement de jeunesse de « Debout la France » (DLF), le parti de Nicolas Dupont-Aignan), expliquent avoir décidé qu’ils soutiendront désormais Éric Zemmour. Une partie du Bureau national de « Debout les jeunes » les a suivis. Ceux qui ont quitté le navire estiment dans cette tribune que « Nicolas Dupont-Aignan n’est pas en mesure de remporter la présidentielle de 2022 », car il est « isolé politiquement, sans financement, avec trop peu de militants et placé à 2% par les sondages (deux fois moins qu’en 2017) ». Une preuve de plus que les sondages influencent au moins autant l'opinion qu'ils la reflètent ? 

Selon eux, Éric Zemmour est « le seul à pouvoir incarner l’alternative », et réincarner la droite pour « opérer la synthèse entre toutes les forces profondes du pays ». Marine Le Pen ? Décrédibilisée depuis son débat raté du second tour de la présidentielle de 2017 face à Emmanuel Macron. Nicolas Dupont-Aignan, qu'ils suivaient jusqu'à présent ? Il devrait « s’effacer » tel De Gaulle en 1947.

« Cela fait vingt ans qu’Éric Zemmour nous éclaire sur les dangers provoqués par la mondialisation, l’immigration massive, le refus d’assimiler, l’islamisation de nos quartiers ; sur l’exercice du pouvoir des juges, la perte de souveraineté nationale et la désindustrialisation du pays tout entier. Les Français partagent son constat » ont encore déclaré les intéressés. Ils appellent tous les jeunes de DLF à rejoindre Éric Zemmour mais « surtout et par-dessus tout l’ensemble des amoureux de la France, au-delà des appartenances politiques, à le soutenir ».

Éric Zemmour contre le Frexit

Plus qu'un simple épiphénomène, l'exemple de...

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

Publié le 1 octobre 2021
commentaireCommenter